L’équipe 2014-2015

Salades 2015-2016 : Chargement en cours …

Récolte 2014-2015 : salades en décomposition

S10_sdk

Antoine Dele – Président, responsable Plateforme, kapslatitude

Master 3 – Science et gestion de l’environnement

Tcheu, c’est qui ce BG vêtu de son short qu’il vente, pleuve, neige ou typhone (merci le changement climatique) ? Diplômé en Bioingénieur depuis l’année passée avec une spécialisation en chimie (bouuhhhhhhhh), il a viré du côté obscur pour se tourner vers un master 60 en environnement, étant visiblement incapable de choisir entre la peste ou le choléra  Ce changement brusque d’horaire lui permet de s’éterniser d’avantage dans les rues de LLN afin d’engager la conversation, jour et nuit, avec des connus ou inconnus, Dele est en effet la preuve vivante que l’homme est un animal sociable !

Étant perdu avec si peu d’heures de cours, il se sent obligé de combler ce manque par des visites régulières en salle info pour cultiver son humour sur 9GAG. Un cœur sur la main, main qu’il ne peut s’empêcher de faire gesticuler à l’italienne, cet agronome refoulé n’a pas totalement perdu la raison puisqu’il demeure encore facilement trouvable au centre névralgique de la guindaille : le cercle AGRO. Guitariste dans l’âme, il entretient son oreille musicale en jouant sur les scènes louvanistes avec sa bande de potes d’agros. Bien que ce soit la vieille croute du Kapsla, il n’a rien perdu de son enthousiasme et sa curiosité juvénile, à l’image du Dr. Fifou ! En somme, reste comme ça Dele, TMTC !

Maryse Baar – Vice-présidente, ouverture non-kap’s

Master 1 – Sociologie

Etudiante en 1ère année de master en sociologie, Maryse est venue étudier à Louvain-la-Neuve voilà 3 ans. Malgré ce déracinement profond, elle n’oublie pas sa province, que dis-je, sa ville d’origine qu’elle garde toujours dans son cœur : Liège, pays des lackemans, des gaufres et autres pekets.

Proposez-lui, un bonbon (chique ? chiclette ?), elle ne dira pas non. Pas parce qu’elle en raffole (bien au contraire !) mais parce que cette jeune demoiselle au grand cœur préfèrera vous faire croire que votre cadeau est génial (et par la même occasion refiler toutes ses cochonneries à ses cokotteurs qui n’attendent que ça) plutôt que de se risquer à vous vexer. Et oui, elle est comme ça notre Maryse, elle aime faire plaisir à tout le monde.

Voilà un portrait bien attendrissant n’est-ce pas ? Mais attention, il ne faudrait pas vous méprendre. Maryse n’a pas seulement ce côté angélique ; elle peut aussi être une véritable boule d’énergie se défoulant à travers la danse (véritable Lorie ou Britney Spears, son déhanché ne vous laissera pas indifférent) et qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense. Bien qu’elle tente d’être conciliante, Maryse a ses idées et compte les faire entendre. Croyez-le sur parole, personne ne lui dictera la façon dont elle doit vivre sa vie (surtout si elle a fait un choix aussi important que celui de sucer son pouce) !

 

Louise Castagne –  Communication, kapslatitude

Bac 3 – Kiné
 

Valentine Boccart – Responsable écoles

Bac 2 – Kiné

Que pourrait-on faire d’autre qu’un panégyrique à sa personne pour présenter Valentine, plus communément appelée Carbo.
Jeune et jolie kiné de 19 ans, la benjamine du kot entame sa seconde année dans la Faculté des Sciences des Muscles. Très active, Carbo s’adonne au scoutisme avec passion et grand cœur. Cette redoutable adversaire au beer-pong pourra faire rager les plus braves en leur lançant un petit sourire taquin ; cependant, tenez la bien si vous avez la chance de passez une guindaille à ses côté: au petites heures du matin, il arrive qu’elle se change en une furtive batwoman.

Une autre évolution connue de Valentine n’est d’autre que Thalassa. En effet lors des Pimp’s, cette sirène partagera ses bon conseils en matière d’eau. Messieurs n’hésitez donc pas à lui demander quelques conseils écolo sous une bonne douche, surtout si vous vous prénommez Jordan.

 

Florian Delcoigne – Affiches et site, souper équirable

Master 1 – Ingénieur Civil Architecte
Faudel: chanteur de raï franco-algérien auteur du célèbre tube « Mon pays », ne doit pas être confondu avec Flodel, qu’on nommera donc Floflo ou Floche.
Ce troglodyte bordélique de type caucasien est obnubilé par l’action sans réaction. Allergique à l’eau chaude, il se voue corps et âme à l’ascension des pics et pics de cols et il ne pèse que quelques grammes (et non même si ça rime ce n’est pas du raï).
Digne fils de son père avec qui le courant passe toujours bien, il est pour sa plus grande fierté, détenteur d’un BTS en raccords avec spécialisation en ficelles. Il est ainsi désormais capable de les tirer, les nouer en 8, les faire passer dans un chas (sans utiliser de pédalo), et même de les brancher sur un modem Belgacom.
Mais attention, derrière son air circonspect se cache un boute-en-train des plus tenaces. L’efficacité avec laquelle il entreprend la journée ne s’estompe pas la nuit venue, que du contraire ! Et ne vous y trompez pas, si son lever du coude est aussi endurant et régulier aujourd’hui, c’est bien à force de fréquentation des salles d’escalade et de ses ateliers d’ingénieur architecte !
Malheureusement tributaire d’une température corporelle qui, à l’instar de son pédicure Dr. Fifou, le rend presque vulnérable à la myxomatose, ce photoshopeur en herbe se complait là où la température est proche de son ratio de fréquentation des cours : zéro. Quoi ? Fleur !

Xavier Herman – Monsieur GAC, conférences
Master 1 – Biochimie et biologie moléculaire et cellulaire

Xavier, frère de notre ancienne et dévouée présidente, nous a fait découvrir cette année un sacré personnage nommé Thomas Goubau. Ce dernier mérite d’être connu… Nous lui dédions donc avec amour cette présentation.
Thomas est en master 2 GUND et suit la mineure en CARAviation. Ces semaines-ci, il étudie les nuages et maintient la grande dis’ (voir la plus grande dis’) à chacun de ses tests pour compenser avec les mois de glandage à venir. Ce beau gosse n’a pas attendu plus tard que la S1 pour faire chavirer le cœur d’une damoiselle des Blancs Chevaux.
Pour ce qui est des farces, il bat tous les records… Un conseil ? Fermez votre chambre ! Globetrotteur, il étudie à Charleroi, habite à Namur, va aux scouts à Louvain-la-Neuve et passe ses examens à Bruxelles (logique !). Sportif dans l’âme, il ne rate pas une occasion de courir. Ne l’empêchez pas de faire son jogging quotidien, vous risqueriez votre peau mais n’hésitez pas à faire comme le kot Verdom (KOEUR !), mettez ses baskets dans la poubelle ! En conclusion ? On aime TomtomGoub !
 

Marie Mulquin – Trésorière

Année préparatoire au Master – Criminologie
 
Marie Mulquin, autrement subtilement appelée Mumu, ou bien encore l’Incroyable Mulk une fois la barre des 23h dépassée, est une des plus grandes personnalité du kot! Cette jeune carolo fraîchement sortie des mines pour faire des études d’assistante sociale (dont elle est d’ailleurs diplômée) à Namur dans un premier temps est toute nouvelle sur le campus de Louvain-la-Neuve, où elle commence une année préparatoire en criminologie, pour devenir détective privée . Dès lors, la ville néolouvaniste reste un grand mystère pour elle, qui ne connaît d’ailleurs que ses auditoires et le chemin Adèle-Petite Casa (qu’elle pratique régulièrement), et les phrases «J’vois pas où c’est…» ou «Tu m’emmèneras avec toi dis?» sont devenues ses maîtres-mots

Comme dit précédemment, cette charmante demoiselle provient de la sublime région hennuyère, dont elle garde certaines mœurs: petites expressions bien à elle, léger accent et grande habitude à toujours accepter un pot. Mais surtout, caractéristique chère aux Carolorégiens, Mumu a le coeur sur la main! On dit d’ailleurs que sa bonté n’a d’égale que sa taille, vous l’aurez donc compris, Mulk est vraiment bonne! Et réjouissez vous petits freluquets, damoiseaux enhardis et espiègles godelureaux: c’est un coeur à prendre, veinard celui qui saura la charmer. Cependant, moins d’1m85 s’abstenir SVP.

Adeline Chabotier – Pimp’s, souper équirable

Master 1 – Anthropologie
Adeline, ou plutôt Adel (comme on entend assez souvent par ici), est un petit bout de femme lancée dans des études d’Anthropologie en première année de Master.
Adepte des grasses mat, il n’est pas toujours facile pour elle de pouvoir combiner son horaire de cours très chargé et le dodo prolongé du matin.
Brillante, intéressante et cultivée, vous ne regretterez pas une petite discussion avec cette jolie fille au grand cœur.
Passez donc une journée avec elle et vous verrez vous en ressortirai moins bête, Adel n’hésitera pas à vous faire découvrir ce qu’est un Halumi (non mais vraiment, tu ne connais pas ?!!).
Assurant le relève des Chabotier au Kapsla, Adel se donne à fond dans tout ce qu’elle entreprend. N’hésitez pas à lui demander ce qu’est un pimp, elle s’en chargera avec brillo !
 

Marie Gorza – Communication

Master 2 – Bioingénieur, forêt

Marie « Gogo » Gorza mène sans encombre et avec brio ses études de Bio-ingénieure spécialisée en sciences forestières, et se trouve actuellement en seconde année de master. Coutumière des KAP’s branchés légumes et pulls en laine, elle a passé deux ans au Kot Planète Terre avant de rejoindre la team 2014-2015 du KAPSLA.

Même si elle s’assagit tout doucement pour cause de fin de cycle d’études (syndrome dit « de la mamy »), elle reste une inconditionnelle du haut de la ville passé 23h, voire 21h quand elle appuie sur le bouton « guindaille 2.0 » qu’elle planque au fond de ses bottes. Baptisée Agro, le cercle fût un temps sa seconde résidence ; à ce jour, elle n’a encore manqué aucun apéro du mardi où elle a coutume de retrouver ses copines sympathisantes du monde agricole pour siroter des cocktails.

Point de vue exotisme, deux temps forts dans son parcours académique : son Erasmus à Cordoba (soirées « descentes d’escaliers en matelas » et tapas à Gogo) et son stage mémoire au Pérou (récolte d’échantillons de terre, et d’alcool locaux accessoirement).

Plus facile à vivre qu’un lapin de kot, plus douce que la fourrure de ce même rongeur, plus affectueuse en souper interkap’s que Doudou dans ses instants « je vous garde tous près de mon cœur », et plus motivée par le projet du kot que JB du Verdom’ quand on lui parle bières spéciales (traduisez : « beaucoup »), Gogo est la co-kotteuse idéale. Responsable communication, c’est elle qui vous envoie régulièrement de chaleureuses invitations à nos fabuleux évènements ou qui répond à vos diverses sollicitations. N’hésitez pas à l’aborder en rue, en soirée ou en salle info (mémoire oblige), elle sera toujours ravie de faire une rencontre, et vous d’en être ravi en retour, croyez-moi !

 

Romain Gilson – Innovation, conférences

Bac 3 – Bioingénieur
Swag, Rageux, Sportif et Mou voici les maître-mots qui caractérisent le personnage.
Swag : casquette à l’envers tel un rappeur, t-shirt branché, casque autour du coup et mp3 branché au max dès qu’il passe la porte du kot, Romain est un mec branché.
Rageux : avec ses quelques 30 heures de cours/semaine, Rom a sans doute l’horaire le plus lourd du kot, et il ne rate une occasion de nous le rappeler. Si ce n’est lorsqu’il rate son bus, oublie son k-way ou postpose son réveil, les matins de ses nombreuses journée de cours en forêt.
Sportif : son petit bijoux a lui, c’est son vélo, et quiconque qui ose s’en approcher ou le toucher, prend des risques. Dès qu’il a un peu de temps entre ses cours et ses cara, Rom n’hésite pas à partir avaler quelques dizaines de kilomètres seul sur son bolide.
Mou : les grasses matinées, Rom s’en sort plutôt pas mal ! Se lever à 15h le lendemain de la veille et passer toute l’aprèm-début de soirée au lit est tout à fait normal comme horaire. Aussi, s’endormir dans les confortable divans du Commu en rentrant de gindaille sous prétexte qu’il « attend les autres pour un dernier verre » est une vraie habitude chez lui. Bref, c’est Romain !

Gérald Boucher – Maisons passives, 24h

Bac 3 – Socioanthropo
Cette magnifique salade que vous voyez sur cette photo n’est rien d’autre que ce bon vieux Gérald Boucher, « Geb » pour les intimes. Dans le kot, Geb s’occupe de l’organisation des visites de maisons passives et innove cette année en organisant la visite cette fois d’une brasserie passive en collaboration avec le BrassiKot. Il a aussi géré à merveille l’invention du « recyclotron » pour le village des enfants au 24h. Anthropologue de vocation, il entame maintenant sa 3ème année de Bachelier en Sociologie/Anthropologie. Il est aussi un grand ami des animaux et surtout des lapins, dirons-nous, il est en effet très apprécié de Docteur FiFou. A ses heures perdues, Geb aime faire du vélo, partir en terrain anthropologique et être plein comme une Andouille.